• Mise à jour COVID-19 : fermeture des écoles jusqu’au 1er mai inclusivement
    13 mars 2020

    Tous les établissements, les services de garde et les cours d’école de la CSDM sont fermés jusqu’au 1er mai inclusivement. Tous les cours en formation professionnelle et à l’éducation générale des adultes sont aussi annulés.

    – Suivez les mises à jour régulières de la section Coronavirus (COVID-19) de notre site Web.

    – Consultez des ressources éducatives en ligne qui peuvent être utilisées, sur une base volontaire.

    Merci de votre compréhension.

Code de vie et règlements

Un code de vie pour mieux vivre ensemble

L’école Espace-Jeunesse s’est dotée d’un code de vie articulé autour de trois principes de base:

Règlement sur l’absentéisme et la gestion des retards

Toutes mes absences doivent être signalées par écrit dans l’agenda ou par téléphone par mon responsable parental.

Le temps de retard sera repris à la discrétion de chacune des équipes.

Cahier de procédures relatives à l’encadrement des élèves

L’école Espace-Jeunesse a eu la chance de pouvoir compter sur un universitaire spécialiste des techniques d’intervention auprès des jeunes, Steve Bissonnette, pour la rédaction d’un cahier de procédures relatives l’encadrement des élèves. Depuis la mise en vigueur de ces procédures, les changements sont majeurs: réduction du temps de suspension des élèves, meilleur suivi du Plan d’intervention adapté (PIA), meilleurs résultats scolaires, etc.

Plan de lutte pour prévenir et combattre l’intimidation et la violence à l’école

Depuis l’adoption du projet de loi no 56, soit la Loi visant à prévenir et à combattre l’intimidation et la violence à l’école, chaque école doit mettre sur pied un plan de lutte pour prévenir et contrer l’intimidation. La loi précise les devoirs et responsabilités des acteurs scolaires concernés ainsi que des partenaires, et prévoit également qu’une commission scolaire doit veiller à ce que chacune de ses écoles offre un milieu d’apprentissage sain et sécuritaire de manière à ce que tout élève qui la fréquente puisse y développer son plein potentiel à l’abri de toute forme d’intimidation ou de violence.